LA MESURE DES AGES DE LA VIE

LA MESURE DES AGES DE LA VIE

Constitutives de sa condition, l’homme se condense en une succession de phases que l’on pourrait traduire ainsi:

L’enfant, Ă  l’aune de ses dĂ©sirs, prĂŞt Ă  dĂ©foncer les barrières du vide.

L’adolescent, rĂ©silient en devenir et imprĂ©gnĂ© d’urgence.

L’adulte, altier, planificateur dans la durĂ©e.

Le vieillard, courbe, dĂ©liquescent, forgĂ© d’une sagesse nourrit de la dissolution progressive de ses illusions.

Au final, le corps est emporté, malgré lui.

L’homme ne peut se soustraire Ă  cette inĂ©luctable fatalitĂ©.

Mais il se peut aussi que la jeunesse heurte la vieillesse par un téléscopage prématuré.

La mesure des âges de la vie perpétue la fuite du temps.